Présentation

Depuis la deuxième moitié du XXe siècle, l’épistémologie et la philosophie des sciences connurent un essor qui marqua aussi les sciences humaines et sociales ; un certain nombre de disciplines – la philosophie, l’anthropologie, la sociologie – développèrent alors une réflexion systématique sur des enjeux épistémologiques spécifiques, y compris en interrogeant la notion de discipline. En revanche, les théoriciens de la littérature se concentrèrent essentiellement sur les enjeux internes à leurs champs d’études. Or, depuis au moins une décennie, l’évolution de l’objet littérature, les transformations radicales de son statut dans la société, l’éclatement et la multiplication des approches critiques ont mis à l’épreuve la logique de la discipline, allant jusqu’à mettre en question les principes sur lesquels elle repose et ses réalisations institutionnelles.
Certes, il est impossible de savoir quel avenir est réservé aux études littéraires, si elles conserveront leur organisation disciplinaire, préservant leur unité et leur autonomie. Nous partons du principe qu’en envisageant certains des enjeux essentiels de la discipline à partir d’une perspective épistémologique, il est possible de mieux appréhender son présent et de penser son implantation, présente et future, dans la constellation disciplinaire.

objet-litterature-poster

Argumentaire complet · Programme