L’objet littéraire : savoirs, pratiques, et fonctionnement communautaire – Bilan

Annick Louis
Avec la collaboration de Lucile Dumont (doctorante CRAL-CSE)

2013-2014

Le séminaire a entamé cette année une réflexion sur le rapport entre texte littéraire, discipline littéraire et sciences humaines et sociales. Le travail s’est ouvert par une réflexion sur les différents traitements du littéraire proposés à l’EHESS, de façon à mettre en évidence la contribution de cette institution aux études littéraires, ce qui a permis d’amorcer le débat autour de l’interdisciplinarité effective. Afin de définir la place qu’occupent les productions littéraires au sein des sciences sociales, et l’usage que celles-ci en font, une série de spécialistes relevant de disciplines différentes ont été convoqués, tels que les sociologues Pierre Lassave (EHESS), Jean-Louis Fabiani (EHESS), Gisèle Sapiro (CNRS-EHESS) ; les historiens Étienne Anheim (Université de Versailles-EHESS) et Roger Chartier (Collège de France); l’anthropologue Alban Bensa (EHESS-IRIS); le philosophe et esthéticien Jean-Marie Schaeffer (CNRS-EHESS), et des spécialistes des littératures comparées Philippe Daros (Université de Paris III-Sorbonne Nouvelle) et Andreas Pfersmann (Université de la Polynésie Française). Ces intervenants ont apporté la conviction de la dimension sociale des études littéraires, et apporté une remise en question de la notion de valeur comme fondement de la discipline. De plus, les principaux enjeux que pose aujourd’hui l’interdisciplinarité, en particulier en ce qui concerne son emplacement, c’est-à-dire sa localisation dans la formation et dans la recherche ont fait l’objet d’une étude systématique. Le séminaire s’est également penché sur les problèmes de méthodologie et d’écriture posés par l’interdisciplinaire, mettant en évidence le rôle de cette démarche dans la constitution de l’objet, mais aussi sa portée dans le renouvellement des disciplines constituées. Les conséquences dans les carrières des chercheurs, en termes institutionnels et disciplinaires des croisements entre texte littéraire, études littéraires et SHS ont également fait l’objet d’une réflexion destinée à être poursuivie pendant l’année 2014-2015.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *